© Benjamin Bloch

Notes de carnet

 

Composé en proliférant, les élèments s’entretiennent. Des dessins comme des 

documents posés sur des tables, supportés par le mur, déployés à même le sol. Les lieux de 

passage, quelques passants. 

Des instants assis sur le bord d’une porte à regarder les périphéries urbaines. Suivre les bords, chercher la marge, l’espace qui sépare et celui qui lie. Le blanc d’une carte, les marques de la lumière et de l’eau sur une planche, l’objet qui repose, les plantes qui fissurent le béton.

Chercher l’usure, la trace de chaqu’un des élèments les uns sur les autres, leurs cohabitations.

 Dessiner sur le contexte, laisser le temps à une contemplation, poser un lieu de regard. Etre attentif aux bruits: ceux qui viennent de loin et ceux qui sont proche puis regarder, comme on écoute les yeux fermés.

Fragments

Installation à l'ensa Bourges 2016